Capture One au secours de la fashion week.

February 16, 2019

Capture One au secours de la Fashion Week.

 

Imaginez le quatrième étage d’une grande maison de couture parisienne. Pleine de chaussures, vêtements, accessoires. Allant et venant dans ce dédale de portants, une armée de stylistes affairés et d’assistants stressés. Et à quelques mètres de là, coincé entre deux murs de cartons... un studio photo éphémère.

 

Pendant la préparation d’un défilé, le rôle de l’équipe photo est d’accompagner le designer et son équipe pour la création des looks (l’association de différentes pièces de la collection sur un mannequin) en photographiant chaque combinaison et ses déclinaisons (avec ou sans accessoires, écharpe, bijoux, manteau...) puis de les imprimer en urgence avant de les afficher sur le “board”. Ce tableau est la pièce maîtresse de la semaine. Il contient toutes les infos sur les looks, les combinaisons de vêtements et d’accessoires qui ont été réalisées, validées ou non par le Designer, mais aussi les pistes de recherches à poursuivre pour les jours à venir. Au fur et à mesure que la date du défilé approche, le studio photo imprime l’évolution des looks du défilé.

 

Dans le studio les aller-retours sont incessants et la tension palpable : les infos sont confuses, le stress maximal, les réponses doivent être précises et sûres... au bout de 40 looks et prêt de 1200 photos de variantes, de détails, de vue de dos, retrouver les images peut se transformer en cauchemar.

 

Mais heureusement un retoucheur qui maîtrise Capture One peut d’un clic répondre aux demandes : grâce au notes, balises couleurs, album et surtout grâce aux albums intelligents. Les photos lors de la capture sont rangées à la volée dans les dossiers correspondants. En combinant habilement les options de l’outil filtre qui agit sur les dossiers et les albums, un simple clic suffit pour afficher des vues d’ensembles des looks par détails ou par silhouettes. D’un “option clic” on lance l’impression de la planche contact légendée puis l’export en format HD et BD renommé des images numériques pour les fiches Excel qu’on imprimera sur le portant du défilé. Besoin de retoucher un vêtement dans le bon coloris ? Un clic droit et Capture One développe le Raw et le range, balisé et noté, dans le dossier d’origine à côté de l’original avant de l’ouvrir dans Photoshop. Avec les annotations, on peut aussi réaliser un editing à la manière d’une planche contact argentique qu’on marque avec un crayon gras. Annotations qui seront effacées du fichier lors de l’export...

 

En 4 jours intenses et malgré des dossiers de plus en plus complexe, impossible de pousser Capture One dans ses retranchements. Les possibilités de classement sont quasiment infinies.

 

Cerise sur le gâteau, une heure avant le défilé, alors que vêtements et stylistes ont déserté l’étage, d’un simple clic on lance le développement de tous les fichiers qui vont se ranger automatiquement en respectant la hiérarchie des dossiers, des albums et des notations et balises couleurs... le temps de prendre une douche et de passer un costume et je pourrai aller réaliser les photos d’après show ;-)

 

Merci Capture One.

 

N’hésitez pas à découvrir les albums intelligents de Capture One dans le tuto gratuit suivant:

 

Christophe Daguet est retoucheur numérique professionnel. Depuis plus de 15 ans il accompagne les professionnels de l’images, photographes, agences et marques. Formateur certifié Phase One, il vous propose une série de tutos pour vous permettre d’aller plus loin avec le logiciel Capture One (disponible en VOD sur Vimeo).

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload